Les Etats Généraux de l'éducation de l'enfant afrodescendant / africain

La porteuse du projet

Elsa Rakoto

Présidente de l'association JUMOKE

Elsa Rakoto développe des projets autour de la tranmission afro-descendante et panafricaine. Blogueuse afro lifestyle, créatrice de contenu web freelance, photographe, elle a crée le webmag Afro Kidz Style en 2015 avec la volonté d'attirer l'attention sur les thématiques qui touchent l'enfant afro-descendant. En 2017, elle fonde l'association JUMOKE pour fédérer et faire se rencontrer la communauté contruite autour d'Afro Kidz style. En 2019, elle dirige et coordonne les Etats Généraux de l'éducation de l'enfant afrodescendant, une initiative visant à fédérer et faire émerger des structures éducatives dans un cadre panafricain, en s'associant à la Ligue Panafricaine - Umoja (LP-U) dont elle est également membre.

Développer des stratégies éducatives autour de 6 thématiques

Avec les Etats Généraux de l’éducation des enfants afrodescendants, nous souhaitons mettre en oeuvre une concertation entre parents, familles, professionnel.le.s dans l’éducation, aut.eurs.rices, historien.ne.s, soignant.e.s, tissu associatif travaillant sur les thématiques liées à la transmission, qui nous permette de mettre nos expériences et expertises côte à côte. Nous pourrons dès lors dresser une feuille de route à suivre, dans l’objectif de converger vers une éducation des enfants afrodescendants qui relèvera le défi d’élever une jeunesse afrodescendante pleinement en mesure de se réaliser, dans un cadre panafricain.

 

Concrètement, les Etats Généraux des enfants Afrodescendants se dérouleront sous la forme de tables-rondes, pour développer des réflexions autour de 6 thématiques:

  • La négrophobie et violences institutionnelles dans le parcours de l’enfant et les violences policières: les stratégies pour se soustraire d’un déterminisme social.

  • Protéger les corps noirs et les cheveux de nos enfants: la question de la santé, l'alimentation, des violences sexuelles,  micro-agressions et fétichisation

  • Devenir soi-même: genre, atypicité, handicap et santé mentale, accompagner l’enfant en marge.

  • Entre traditions, histoire et patrimoine culturel, les enjeux de transmission afrodescendante intergénérationnelle et panafricaniste: voyages, langues, histoire, culture, rapatriement

  • De la représentation à l’accomplissement d’une vie: libérer les imaginaires afro

  • Quelle parentalité afrodescendante? Le cadre familial, paternité et maternité, rôle-modèle, pédagogie et la question des violences éducatives ordinaires (VEO)

Un partenariat avec la Ligue Panafricaine - Umoja (LP-U)

La Ligue Panafricaine - Umoja (LP-U) est une organisation internationale créée en 2010 pour soutenir la libération de la famille africaine mondiale (Afrique et diasporas) et l’organisation des conditions d’un processus d’unification politique connu sous le nom des “Etats-Unis d’Afrique”. Une Afrique unie dans un Etat Fédéral chargé des enjeux de souveraineté (défense, diplomatie, monnaie, énergies, culture et communication) peut assurer la liberté, la sécurité, le progrès économique et technologique, l’auto-suffisance alimentaire, l’inaliénabilité des terres et du sous-sol, l’éducation, la santé, la sécurité sociale et l’emploi pour tous les africains. La Ligue Panafricaine - UMOJA s’organise en section sur le continent et dans la diaspora. Les sections dans la diaspora, dont la Section France fait partie, travaillent à diffuser et  vulgariser l’idéal panafricaniste, en soutien aux sections continentales, qui elles sont des sections électorales.

C’est pourquoi, ensemble, nous voulons organiser les Etats Généraux de l’éducation des enfants afrodescendants, qui se veut être à la fois un événement de commémoration historique à l’occasion de la Journée internationale de l’enfant africain qui est le 16 juin, et à la fois un moment de convergence de toutes les familles et enfants afro, de 0 à 90 ans!

En organisant les Etats Généraux de l’éducation des enfants afrodescendants, nous nous saisissons des enjeux de  l’éducation des jeunes afro-descendants et africains issus des diasporas, et souhaitons apporter notre pierre au débat sur les questions de la transmission de nos héritages culturelles et de notre histoire. L’auto-organisation est pour nous essentielle. Pour cela, nous avons besoin d’un maximum de soutien financier à cette initiative auto-déterminée.. 

Les EGEEA se dérouleront en plusieurs actes. L'Acte 1, qui a marqué le lancement, s'est déroulé le 15 juin 2019 à Lyon, et l'acte 2 se déroulera le 26 juillet à Paris. D'autres sessions sont prévues également pour Marttinique et sur le continent africain, dans un ses sections territoriale de la Ligue Panafricaine - Umoja. 

Notre marraine: la sociologue Juliette Sméralda

Fédérer des acteurs et porteurs de projets sur l'éducation

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Association Jumoke